Rechercher
Fermez ce champ de recherche.
Rechercher
Fermez ce champ de recherche.

Datapath x4 inspire une nouvelle aube pour la télé lorrainevision montrer

Mur vidéo de l'émission de télévision Lorraine

Une partie du nouveau look de la télé Lorraine d'ITVvision le programme se concentre sur un mur vidéo de sept écrans qui exploite les avantages de deux écrans x4 wall controllers de Datapath, un leader mondial de la technologie graphique multi-écran.

« Nous avons eu une belle opportunité en avril de donner un nouveau visage à la programmation lorraine », explique Richard Jack, directeur du studio du spectacle lorrain. « En conséquence, nous avons rencontré notre équipe de scénographie et avons commencé à générer des idées. Nous voulions un look confortable, élégant et chaleureux. L'une des suggestions était d'avoir une sélection de cadres photo sur le mur contenant des photos de la famille, des amis et des moments spéciaux de Lorraine. C'est alors que nous avons eu l'idée de « refléter » les cadres photo sur un autre mur avec sept écrans plasma qui pourraient être utilisés pour montrer des fonctionnalités et permettre à Lorraine d'interviewer les invités.

Lorraine est l'émission matinale d'information, de style de vie et de divertissement en semaine pour ITV, présentée par Lorraine Kelly. ITV Studios produit l'émission, diffusée du lundi au vendredi de 08h30 à 09h25, après Good Morning Britain. Auparavant, le salon Lorraine partageait l'utilisation d'un mur vidéo 8 x 3 disposé selon une rangée droite traditionnelle, mais la pensée était différente pour le nouveau look.

« Nous aurions pu utiliser la même configuration, mais le mur d'images d'origine était conçu pour être « actuel », il lui manquait donc l'ambiance chaleureuse que nous recherchions pour la refonte », explique Richard. "Le nouveau mur d'images devait paraître plus organique et naturel, et moins corporate."

La conception finale consistait en un réseau de sept écrans plasma disposés comme s'il s'agissait de cadres photo accrochés au mur, de différentes tailles et orientations. Cependant, pour transformer l'idée en réalité, il a fallu un peu plus de recherche sur l'affichage. wall controllers que Richard avait initialement négocié.

« Même si cela dépasse probablement mon niveau de détail habituel, j'ai trouvé un certain nombre de solutions potentielles sur Internet, notamment la Datapath x4, ce qui semblait idéal pour notre application », explique-t-il. « D'autres idées et produits ont été proposés, mais lorsque nous avons approfondi, ils n'étaient pas tout à fait adaptés. En conséquence, j'ai demandé l'assurance de Datapath que le x4 était la voie à suivre… et cela s’est avéré.

Pour le nouveau mur d'images Lorraine, Richard souhaitait faire passer n'importe quelle source en direct à travers les écrans. Plutôt qu'une simple lecture vidéo, cela signifiait que le système devait interpréter d'autres sources de studio directement sur les écrans plasma en temps réel. Agissant comme « un processeur en direct », la technologie sélectionnée devrait prendre le flux, le diviser et le transmettre aux écrans appropriés.

« Bien qu'il y ait sept écrans, nous n'avions pas sept mécanismes de lecture – nous devions piloter à partir d'une seule source », explique Richard.

Ayant décidé d'acquérir deux Datapath affichage x4 wall controllers, la société d’installation audiovisuelle s’est mise à configurer le système. En tant que processus, le système est alimenté depuis le studio avec un signal 1080i (entrelacé) avant la conversion en 1080p (progressif) à l'aide d'un convertisseur haut/bas/croisé DataVideo DAC-70. Celui-ci est à son tour converti via un Kramer FC-332 au format HDMI avant d'être émis sous forme de deux flux identiques sur les deux écrans x4. wall controllers.

« Nous avons sept images dans une seule image – que nous appelons « polyframe » – avec les contrôleurs x4 programmés pour prendre les parties pertinentes de l'image et les envoyer aux écrans du studio Lorraine. À l'œil nu, ce n'est pas de l'ultra haute résolution, mais quand on met un camera De toute façon, nous n'obtenons que 1920 1080 x XNUMX XNUMX pixels, donc ça a l'air bien.

En fin de compte, le projet s'est avéré très réussi, le nouveau mur d'images étant largement utilisé depuis la première diffusion du nouveau plateau de Lorraine devant des millions de téléspectateurs en avril 2014. De plus, le projet est également un énorme triomphe du point de vue budgétaire.

« Le mur d'images n'était au départ qu'une simple esquisse et n'a jamais été prévu dans le budget de la nouvelle scénographie », explique Richard. « Il fallait donc le créer pour le moins cher possible. Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer que nous avons réussi à acquérir tous les écrans et la technologie de traitement vidéo pour un coût total incroyablement bas. Le Datapath Les contrôleurs x4 se sont donc révélés une solution extrêmement rentable pour ce que nous considérons comme un résultat de qualité.